Le cœur parlons-en!

 

Le cœur est un muscle puissant. Il fonctionne comme une pompe.

Il est formé de 4 cavités : 2 oreillettes et 2 ventricules.

Ce muscle est constitué de milliers de cellules qui se contractent toutes en même temps en recevant un signal électrique issu des oreillettes.

 

En effet le cœur est une pompe électrique (voir schéma 1 ). Le système électrique cardiaque est constitué d’un interrupteur situé dans l’oreillette droite et d’un câblage électrique qui va permettre à l’ensemble du cœur de se contracter à chaque fois en même temps. On enregistre cette activité sur l’électrocardiogramme.

 

Il existe une oreillette et un ventricule droits, « branchés » sur la circulation pulmonaire ou « petite circulation » et une oreillette et un ventricule gauches, « branchés » sur la circulation générale ou « grande circulation ».

L’oreillette et le ventricule gauches sont séparés par la valve mitrale. L’aorte, grosse artère qui sort du cœur et va apporter du sang oxygéné à tous les organes, est séparée du ventricule gauche par la valve aortique. Le sang revenant des organes et chargé de dioxyde de carbone, revient au cœur droit par la veine cave.

L’oreillette et le ventricule droits sont séparés par la valve tricuspide. L’artère pulmonaire est séparée du ventricule droit par la valve pulmonaire, elle expulse le sang revenant des organes et chargé de dioxyde de carbone dans les poumons. Là, le sang va se débarrasser du dioxyde de carbone et se charger en oxygène et revient au cœur gauche par les veines pulmonaires. Et ainsi de suite….

Il n’y a aucune communication entre ces deux circulations. Les pressions sont beaucoup plus élevées dans la grande circulation (cœur gauche). Les valves sont des systèmes forçant le sang à aller dans le bon sens. (Voir schéma 2)

 

Comme nous l’avons vu le ventricule gauche propulse le sang dans l’aorte et l’ensemble de la circulation sanguine. Habituellement, le cœur fait circuler 5 litres de sang toutes les minutes, c’est son débit (le débit cardiaque).

 

C’est cette pompe qui crée la pression artérielle en envoyant le sang dans les vaisseaux à intervalles réguliers. Elle permet l’approvisionnement de l’ensemble du corps en nutriments et en oxygène par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins.

 

Les battements du cœur :

 

A chaque battement, le cœur se contracte et éjecte une partie du sang qu’il contient. Il se vide ainsi en partie (il ne se vide jamais complètement). Cette contraction est la systole. Elle correspond au pouls. Après la contraction, il se relâche pour se remplir. Ce relâchement (remplissage) est la diastole. Une fois rempli, il se contracte de nouveau, puis se remplit de nouveau et se contracte et ainsi de suite…

 

Le cœur se contracte, se relâche, se contracte, se relâche, se contracte, se relâche…

Ejection, remplissage, éjection, remplissage, éjection, remplissage…

Systole, diastole, systole, diastole, systole, diastole…

 

Qu’est-ce que la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG)

 

La FEVG reflète la fonction contractile du muscle cardiaque. Elle correspond à la quantité totale de sang éjectée par le cœur, rapportée à la quantité totale de sang contenue dans le cœur. Si le cœur se vidait complètement, la FEVG serait de 100%. Or le cœur ne se vide jamais complètement, il ne se vide qu’en partie, même à plein régime, c’est normal. Il éjecte 60 à 70% de la quantité de sang qu’il contient, la FEVG est de 60 à 70%.

 

SCHEMA1 COEUR.jpg

Schéma 1

SCHEMA3 COEUR.jpg

Schéma 2